Aller au contenu

L'Observatoire de l'Habitat

Une volonté locale

En 2002, suite à une vaste étude logement, le Département du Loiret soulignait la nécessité de créer un outil d'observation de l'habitat.

Acteur important en faveur du logement (aide à la production et à la réhabilitation de logements sociaux, soutien à la politique de la ville et à la politique sociale...), le Département souhaitait se doter d'outil d'aide à la décision.

L'observatoire:un outil multipartenarial

Auprès de l’ADIL :
Le réseau des ADIL a depuis longtemps fait preuve de sa bonne connaissance du secteur du logement, de sa neutralité et de sa capacité à travailler en commun avec ses partenaires, légitimant ainsi le rôle actif de l’ADIL du Loiret dans la mise en oeuvre de l’observatoire départemental de l’habitat.

Auprès des acteurs majeurs de la politique de l’habitat du Loiret :
Les services de l’État, les collectivités locales, les opérateurs publics, les professionnels du logement privé, les organismes à vocation sociale, les établissements financiers sont autant d’acteurs incontournables qui oeuvrent en faveur de l’habitat. Leur savoir-faire et leurs compétences respectives permettent d’obtenir une approche globale du fonctionnement du marché et d’aboutir à une culture partagée sur le logement et de ses enjeux essentiels.
Le comité partenarial, composé de l’ensemble de ces acteurs, a ainsi vocation à mener les réflexions et définir les orientations de l’observatoire.

La parole leur est également donnée au coeur même de l’observatoire. Des dires de professionnels sont intégrés dans certaines thématiques, l’occasion pour les acteurs de l’habitat de s’exprimer sur la problématique du logement.
Outre sa fonction d’observation, cet outil a donc l’ambition de favoriser les échanges et les réactions des professionnels de l’immobilier.

Les objectifs dédiés à l'observatoire

L’analyse des besoins et de la demande exprimée, de l’offre, du foncier et des niveaux de prix du marché sur l’ensemble du territoire départemental doit permettre d’élaborer des politiques locales pertinentes en matière d’habitat au plus proche des réalités.
L’observatoire devra constituer un outil d’aide à la décision pour l’ensemble des acteurs oeuvrant en matière d’habitat.

L'échelle départementale:un périmètre d'observation pertinent

Pour être réellement utiles aux décideurs, les analyses doivent être fondées sur une connaissance approfondie des réalités et des problématiques locales. En outre, le périmètre d’observation doit être adapté à leur utilisation : à la fois suffisamment fin pour éviter les amalgames et le raisonnement sur des moyennes, qui masqueraient les disparités, et suffisamment large pour permettre une mise en perspective et des comparaisons. À cet égard, l’échelle du département apparaît pertinente : sa superficie relativement réduite permet à la fois des vues d’ensemble qui ne soient pas trop réductrices et une structuration des études selon des zonages fins et relativement homogènes.

Retour en haut de page